Les producteurs - La Caravelle Verte
Article 0

LES PRODUCTEURS

Nous travaillons en partenariat direct avec nos producteurs, dans une démarche durable qui nous permet d’assurer la qualité, la fraîcheur et la traçabilité des produits. C’est cette démarche durable qui nous pousse à travailler sur le terrain, au plus près des producteurs, afin de nous assurer que ces partenariats reposent bien sur des valeurs éthiques, équitables et écologiques.

Charly, qui a vécu plus de 5 ans en Inde, a su tisser des liens étroits avec les fermiers et les petites coopératives locales. C’est après de nombreuses visites et échanges qu’il a pu sélectionner ceux qui correspondent le mieux à nos valeurs et notre vision de l’agriculture et du développement durable.

Aujourd’hui, Magalie a pris le relais, aidée de Tanya, habitant en Inde. Elle est en contact régulier avec les  coopératives et fondations qui sont aujourd’hui nos partenaires en Inde.

Nous travaillons également avec des petits producteurs de plantes et aromates situés en France. Comme pour nos producteurs indiens, nous les visitons régulièrement. Ces producteurs sont engagés dans une belle démarche respectueuse de la planète et des hommes, bien au-delà de la certification Agriculture Biologique, en accord avec les valeurs de La Caravelle Verte.

epices_592527149

Ce pays, riche par sa culture et son histoire, est également très riche en variété d’écosystèmes permettant de cultiver une multitude de plantes, baies, céréales, épices et herbes, très différentes en fonction des régions.
Nous avons d’abord choisi le Kerala, et plus particulièrement la région du Wayanad, car il s’agit d’une région très riche donnant une grande diversité de plantes, d’épices, du café et du cacao, tous de très bonne qualité.

Dans cette région, nous travaillons avec deux coopératives locales certifiées Agriculture Biologique et Commerce Equitable. Notre objectif est de mettre en place un partenariat durable avec ces coopératives, dans le but de les soutenir dans leurs projets de développement, de maintien de la biodiversité et pour l’éducation des tribus locales.

Ces coopératives qui rassemblent des milliers de fermiers restent de taille humaine et sont des petites structures à l’échelle de l’Inde. Leur approche est en harmonie avec nos valeurs car ils ne nous proposent que des produits de saisons provenant de la récolte de leurs fermiers.

Le nombre de fermiers avec lesquelles elles travaillent peut nous paraître impressionnant, vu de notre culture européenne, mais il faut savoir que les fermiers locaux possèdent de très petites parcelles cultivées à la main.

Nous sommes également en contact avec une petite coopérative située au Rajasthan, dans le nord de l’Inde. Nous attendons de pouvoir les rencontrer avant de vous proposer des produits typiques de cette région comme le fenugrec, le cumin et diverses sortes de piments…

Zoom sur les fermes avec lesquelles nous travaillons :

AU KERALA,
région du Wayanad

Ce paradis est niché parmi les montagnes des Ghâts occidentaux. Tropicales et verdoyantes, ces montagnes se dressent comme la frontière la plus verte du Kerala. Ses crêtes élevées, son terrain accidenté entrecoupé de forêts denses, de jungles enchevêtrées et de vallées profondes est un repère fantastique pour les amoureux de la nature et les observateurs d’animaux sauvages. Riche en histoire, cette région recèle de forts, temples et autres vestiges des nombreuses cultures et religions qui la composent.

Cette région tropicale, à la jonction des états du Kerala, Tamil Nadu et Karnataka est connue pour sa biosphère particulière (Nilgiri Biosphère – reconnue par l’UNESCO), très humide, avec une humidité relativement élevée qui atteint même 95% pendant la mousson du sud-ouest. C’est dans ces conditions propices que poussent la plupart des épices que l’on connaît : Poivre, cardamome, curcuma, clous de girofle, muscade, cannelle, café, thé, cacao etc.

La région du Wayanad est composée à 20% de tribus indigènes représentant à elle seule 40% des tribus indigènes du Kerala. Ces tribus se composent de 14 communautés différentes et ont longtemps souffert de la pauvreté en marginalité des colonies britanniques.

Avec peu de terres et de moyens, une topographie et un climat hostile à l’agriculture traditionnelle, ces communautés marginalisées ont récemment su se tourner vers un modèle d’agriculture adapté et respectueux de leur territoire : la culture des herbes et épices en agriculture biologique.
Depuis quelques années, ces communautés ont su profiter de la richesse de leur écosystème pour se développer et se structurer sous forme de petites coopératives. C’est avec deux d’entre elles que nous travaillons aujourd’hui sur le terrain.

Découvrir Biowin

Découvrir Vanamoolika

epices_592527149

En France, nous travaillons avec de petits producteurs, pour la majorité, installés très récemment. Nos productrices de plantes aromatiques et de coriandre se situent dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Pour le safran, nous travaillons avec une productrice dans les Landes, installée depuis 2019.

Notre objectif est de développer un partenariat durable avec ces producteurs français, dans le but de les aider à se développer, mais aussi à transmettre leurs valeurs de respect de la terre, des plantes et des hommes.

La Caravelle Verte a fait le choix de privilégier la qualité des produits à la quantité, et nous nous adaptons aux récoltes ayant été réalisées chaque année. Ceci peut nous amener à avoir des manques sur certains de nos produits, dû à des récoltes plus faibles, tributaires des variations climatiques. Nous voyons ce choix comme l’opportunité de réapprendre à vivre en adéquation avec la nature, les saisons et les aléas qu’elle nous amène parfois. Nous mettons néanmoins tout en œuvre pour pouvoir vous proposer la meilleure diversité de plantes possible.

Nous sommes constamment à la recherche de nouveaux partenaires qui partagent nos valeurs, en France ou à travers le monde. Nous espérons pouvoir vous proposer une plus large gamme de plantes aromatiques françaises dans un futur proche.

Zoom sur les départements et producteurs avec lesquels nous travaillons :

LES LANDES
région Nouvelle-Aquitaine

Le département des Landes est le deuxième département le plus vaste de France avec 9 243 km2. Il se situe dans la région Nouvelle-Aquitaine, au cœur de la Gascogne.
Les Landes présentent une grande diversité de paysages et des espaces naturels uniques en Europe.

Les Landes possèdent un littoral de plus de 100 km, délimité par des dunes qui s’étendent de l’embouchure de l’Adour aux portes du Bassin d’Arcachon. Les Landes sont réputées pour leurs plages de sable fin.

Le département est recouvert à 60% de la plus vaste forêt de pins d’Europe et englobe le Parc Naturel régional des Landes de Gascogne.

Niveau gastronomie, les Landes sont également réputées.
Le département des Landes concentre à lui seul sept filières sous label qualité : les volailles fermières des Landes, dont le fameux poulet de Saint-Sever, le canard fermier des Landes et le foie gras, le bœuf de Chalosse, le kiwi de l’Adour, l’Asperge des Sables des Landes, mais aussi l’Armagnac, le floc de Gascogne ou les Vins de Tursan.

Découvrir Nathalie Laymond

LA REGION AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

La région Auvergne Rhône-Alpes couvre près de 70 000 km², soit 13 % du territoire métropolitain, elle s’étend du Massif central à l’ouest, jusqu’aux Alpes à l’est. Sa superficie est équivalente à celle de l’Irlande. Elle est la deuxième région française la plus peuplée, avec plus de 8 millions d’habitants.

Elle est composée de 3 massifs alpins (le Massif Central, le Jura et les Alpes) et de 9 parcs naturels régionaux (Livradois-Forez, volcans d’Auvergne, Monts d’Ardèche, par national des Ecrins…). 67% de son territoire est situé en zone de montagne et constitue une partie rurale très peu dense en termes de population.

En effet, 78 % de sa population réside en zone urbaine, dans les 5 plus grandes agglomérations : bassins lyonnais et stéphanois, agglomération grenobloise, genevois français, aire clermontoise.

L’Auvergne Rhône-Alpes est la première région en nombre d’exploitations BIO, et la première région gastronomique avec plus de 90 restaurants étoilés au Guide Michelin.

Géographie :
Le Massif central s’étend sur la moitié ouest de la région jusqu’aux vallées de la Saône et du Rhône. Il se caractérise par la succession de plateaux et de massifs montagneux d’altitude moyenne variant de 500 à 1 900 mètres.
La partie centrale du territoire régional est marquée par des massifs montagneux de faible altitude avec les Monts du Lyonnais, les Monts de la Madeleine, les Monts du Forez ou le Jura.
À l’est, la région s’étend sur les Alpes, avec ses hautes montagnes dominant de profondes vallées. Le Mont-Blanc, culmine à près de 4 809 m d’altitude, toit de l’Europe occidentale.

La vallée Saône-Rhône constitue un large espace traversant la région. Elle est le point de convergence de différents axes de circulation.

Des cours d’eau majeurs drainent le territoire : à l’est, le Rhône et ses affluents, à l’ouest, la Loire, plus long fleuve de France, et son principal affluent l’Allier.

De grands lacs sont présents essentiellement à l’est au pied du massif alpin (lac Léman, lac d’Annecy, etc.). Les massifs montagneux tels que la chaîne des Puys sont aussi parsemés de petits lacs.
Troisième plus grand lac naturel français, le lac d’Aiguebelette est la première réserve naturelle régionale d’eau douce.

Histoire :
L’Auvergne doit son nom au peuple gaulois des Arvernes, une puissante confédération de riches tribus.C’est à Gergovie, près de Clermont-Ferrand que Vercingétorix bat Jules César en 52 avant J.-C.

  • Préhistoire : Les dessins de la grotte Chauvet en Ardèche, sont les premières traces humaines signalées dans la région: en 1994, trois spéléologues ardéchois découvrent l’une des plus anciennes grottes ornées au monde. Elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondiale de l’humanité de l’UNESCO depuis juin 2014.
  • Empire romain : La région de Lyon fut sous l’emprise romaine pendant 500 ans : Lugdunum (Lyon), créée en 43, devient une capitale de la province. On trouve de nombreux vestiges dans la région, dont 200 km d’aqueducs, ou encore les théâtres antiques de Lyon et de Vienne, le temple d’Auguste et de Livie en face du site archéologique de saint-Romain-en-Gal. Un temple dédié à Mercure est en cours de restauration au sommet du puy de Dôme.
  • Révolution industrielle : En 1870, à la fin du Second Empire, on compte 100 000 métiers à tisser à Lyon. La soierieest alors une activité régionale. La chimie, fille de la soierie, qui a besoin de colorants et de sulfures, se développe à Lyon, Grenoble et dans les vallées alpines.
    À Saint-Étienne, l’exploitation du charbon bat son plein et donne naissance aux forges et aciéries. La Manufacture voit le jour.
    Plus tard, à Lyon, Berliet créé des automobiles et des camions. À Clermont-Ferrand, l’aventure Michelin débute dans les années 1830 par la fabrication de balles en caoutchouc, avant les pneumatiques.

Découvrir l’Héritage de Rhéa

Découvrir Les cueillettes d’Amélie

Découvrir Les Jardins de la Fortune

Prolongez le voyage...

logo instagram - La Caravelle Verte
logo twitter - La Caravelle Verte